Pourquoi mettre son bien en gestion locative ?

mettre son bien en gestion locative

Que vous soyez propriétaire d’un appartement en location ou un investisseur chevronné la question de la gestion locative n’est pas à sous-estimer. A première vue, cela peut paraître tentant de s’occuper soi-même de faire louer son bien. Mais l’ampleur de la tâche peut vite faire déchanter. Découvrez dans cet article les avantages à mettre son bien en gestion locative ou gestion semi-déléguée auprès d’une agence.

Allégez votre emploi du temps avec la gestion locative déléguée

Tout le monde n’est pas prêt à assumer la mise en location d’un bien immobilier. Gérer soi-même la gestion locative implique une liste de tâches chronophages :

  • Prendre des photos flatteuses du bien,
  • Créer et publier votre annonce sur Leboncoin et/ou sur Facebook,
  • Répondre aux demandes d’informations des prétendants locataires,
  • Organiser les visites,
  • Sélectionner les visites et contrôler les pièces,
  • Rédiger le bail,
  • Réaliser l’état des lieux d’entrée,
  • Effectuer vous- même les petites réparations comme le changement de la robinetterie

Cela demande de la disponibilité et de la réactivité pour louer au mieux et au plus vite votre bien. Ce qui n’est pas toujours évident lorsque vous êtes accaparé par votre quotidien et votre travail.

Déchargez-vous de l’administratif

Vous êtes allergique à la « paperasse » ? La partie administrative est pourtant inhérente à la gestion locative d’un bien immobilier. Passer par une agence vous permet d’avoir un contrat de bail qui respecte la réglementation en vigueur. Cela permet aussi de vous protéger en demandant les bonnes garanties à votre futur locataire. Vous bénéficiez de conseils pour la souscription d’une assurance pour vous prémunir des loyers impayés par exemple. Votre agence immobilière effectue les courriers de relance en cas de retard de paiement. Vous vous déchargez également de l’administratif lié aux relevés de compteurs (électricité, gaz, eau) lors des changements de locataires. Enfin si vous êtes un tantinet tête en l’air, vous ne risquez pas de perdre les pièces administratives. Celles-ci sont conservées par votre gestionnaire locatif.

Offrez plus de visibilité à votre bien

Lorsque vous souhaitez mettre votre bien en location, votre premier réflexe est sans doute de publier une annonce sur Leboncoin. Vous pouvez également optimiser vos chances en publiant aussi une annonce sur Facebook. Mais passer par une agence immobilière vous offrira davantage de visibilité. Vous bénéficierez en effet d’une annonce sur de nombreux portails immobiliers en même temps. De plus votre annonce sera mise à jour de façon automatique, ce qui vous assure d’être trouvé plus facilement par les internautes. L’aspect communication de l’annonce par une agence est un atout non négligeable. Enfin un professionnel de l’immobilier vous fait bénéficier également de son réseau et de sa clientèle pour trouver un locataire dans les meilleurs délais.

Fixez votre loyer au juste prix

Si vous débutez dans la gestion locative, vous risquez de surestimer votre loyer ou au contraire de le brader. Dans le premier cas, vous aurez des difficultés à louer votre bien et dans le deuxième cas, vous le louerez peut-être plus vite mais la rentabilité de votre investissement locatif en pâtira. Passer par un gestionnaire locatif vous assure des conseils avisés pour louer au prix de marché.

Louez un bien même loin de chez vous

Déléguer la gestion locative à une agence immobilière vous permet d’investir dans n’importe quelle ville de France (ou à l’international). Vous pouvez résider à Paris et mettre en location un bien acheté dans une ville de province. Vous pouvez ainsi investir dans des villes qui ont un taux de rentabilité intéressant sans vous limiter à un périmètre près de votre lieu d’habitation.

Pour autant si vous ne souhaitez pas perdre la maîtrise de votre bien et alléger les coûts de gestion par un tiers, il existe une solution alternative, la gestion semi-déléguée.

La gestion semi déléguée par une agence

Lorsque l’on veut mettre un bien en location, on pense souvent à deux solutions. Soit on délègue toute la gestion à une agence, soit on souhaite tout faire tout seul pour limiter les coûts. Mails il existe en réalité solution alternative très intéressante et encore peu connue :  la gestion locative semi-déléguée.

De quoi s’agit-il ? Ce mode de gestion permet au propriétaire de confier une partie seulement de l’administration du bien immobilier. Il conserve ainsi un certain contrôle sur les tâches non assurées par l’agence tout en maîtrisant les coûts.

Vous pouvez par exemple confier à l’agence uniquement la recherche de locataire, les visites, l’état des lieux et la partie contractualisation. En contrepartie, vous restez impliqué dans la gestion de votre bien. Vous assurez le recouvrement de loyers impayés, vous vous occupez de la maintenance du bien en cas de soucis.

Ce mode de fonctionnement est souple et flexible. Les services assurés par l’agence varient en fonction de vos besoins et de votre disponibilité.

 

Le Groupe Borbiconi Immobilier présent en Lorraine et Luxembourg se tient à votre disposition pour toute question et projet de mise en gestion locative semi-déléguée.

Nous vous accompagnons en toute agilité pour que vous puissiez garder le contrôle sur votre bien tout en maîtrisant votre budget.

Qu’est-ce qu’un agent immobilier ? Définition

Définition du métier d'agent immobilier

Qu’est-ce qu’un agent immobilier ? Comment exercer cette profession ? N’est pas agent immobilier qui veut. L’agent immobilier se distingue d’un mandataire, d’un conseiller commercial ou encore d’un apporteur d’affaires. C’ est un professionnel dont l’activité est soumise à une réglementation. Sa mission principale est définie comme un intermédiaire entre deux ou plusieurs parties pour l’achat, la vente, la location d’un logement ou d’un fonds de commerce. L’agent immobilier connaît bien le marché de l’immobilier et les démarches à suivre pour sécuriser une transaction ou une mise en location. Il représente un atout indispensable pour son client. Sa rémunération peut prendre différentes formes selon qu’il travaille en tant que salarié ou en indépendant.

Définition du métier d’agent immobilier, une profession réglementée

Le métier d’agent immobilier est régi par la loi « Hoguet » n° 70-9 du 2 janvier 1970 et son décret d’application n° 72-678 du 20 juillet 1972. Cette loi encadre l’accès et l’exercice de la profession.

Quelles conditions remplir pour être agent immobilier ?

  • Être titulaire d’une carte professionnelle: celle-ci porte mention des opérations autorisées (transactions sur immeubles et fonds de commerce, gestion immobilière, syndic de copropriété, marchand de listes). La carte professionnelle est remise et renouvelée tous les 3 ans par la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) de votre localisation.
  • Posséder une garantie financièreauprès d’une banque ou d’un organisme professionnel accrédité. La garantie financière est obligatoire pour les activités d’administrateur de biens et de syndic de copropriété. Il est possible cependant de déclarer sur l’honneur ne recevoir aucun fond de la part de ses clients.
  • Souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RCP) pour se couvrir en cas d’éventuelles conséquences financières dont il pourrait être tenu responsable au cours de l’exercice de son activité.
  • Remplir des conditions de moralité : il ne faut pas avoir fait l’objet d’une condamnation définitive pour crime ni d’une peine d’au moins 3 mois d’emprisonnement sans sursis au cours des 10 dernières années pour des infractions au sens de la loi Hoguet. Il ne faut pas avoir non plus fait l’objet d’une faillite personnelle ou d’une autre mesure définitive d’interdiction. Soulignons que les conditions de moralité s’appliquent également aux associés ou actionnaires détenant au moins 25% des parts.

Comment obtenir la carte professionnelle d’agent immobilier ?

Pour obtenir la carte professionnelle, il est nécessaire de justifier d’un niveau de diplôme et/ou d’une expérience professionnelle.

Voici les diplômes éligibles à l’obtention de la carte :

  • Un diplôme de type Bac+2, généralement un BTS « Professions Immobilières »,
  • Un diplôme de niveau II RNCP, c’est-à-dire inscrit au répertoire national des certifications professionnelles,
  • Un diplôme délivré par l’État ou au nom de l’État d’un niveau égal ou supérieur à 3 années d’études supérieures après le baccalauréat, dans les domaines du juridique, économique ou commercial,
  • Ou encore un diplôme de l’institut des études économiques et juridiques appliquées à l’immobilier, la construction et l’habitat (ICH).

Il est aussi possible d’obtenir la carte professionnelle d’agent immobilier sans avoir ces diplômes ci-dessus. Dans ce cas, il faut justifier d’une expérience de 3 ans en tant que salarié à temps complet au sein d’une agence immobilière et détenir un baccalauréat.

Enfin il est permis d’accéder à la profession immobilière sans diplôme ou si les diplômes ne remplissent pas les conditions requises, à condition d’avoir une expérience professionnelle de 10 ans dans le domaine de l’intermédiation sur le bien immobilier d’autrui. Le nombre d’années d’expérience est ramené à 4 ans pour les emplois cadres de la fonction publique (cadre A) ou du secteur privé.

Les missions et les atouts d’un bon agent immobilier

Un bon agent immobilier détient une excellente connaissance de son marché et de son secteur. Cela lui permet d’estimer les biens à vendre avec précision et de trouver des biens qui correspondent aux critères de recherche des acquéreurs. Il est organisé et rigoureux pour gérer l’ensemble du processus de vente et les démarches administratives jusqu’à la signature devant le notaire.

Il est à la fois empathique et assertif pour trouver le meilleur compromis entre ses clients vendeurs et acheteurs. Il démontre des capacités de négociation pour finaliser la vente tout en apportant des conseils avisés à ses clients lors de la mise en vente ou de la mise en location d’un bien. Il apporte son expertise concernant les aspects réglementaires, juridiques et techniques. Le devoir de conseil est d’ailleurs une obligation à laquelle l’agent immobilier est soumis.

Il ne faut pas oublier qu’un agent immobilier est également un commercial, un chasseur, qui se doit d’être à l’affût pour obtenir des mandats, de préférence exclusifs, et ainsi développer son portefeuille clients.

Quelle rémunération en tant qu’agent immobilier ?

L’agent immobilier indépendant

Concernant la location, l’agence perçoit des honoraires de la part du propriétaire pour la gestion locative du bien. Elle perçoit également des honoraires de la part du locataire correspondant à l’organisation des visites, la constitution du dossier, la rédaction du bail et l’établissement de l’état des lieux.

Les frais d’agence sont libres mais ils sont toutefois plafonnés par le décret du 1er août 2014 de la loi Alur.

Pour le bailleur, les frais de gestion sont en moyenne facturés entre 4% et 8% du montant des loyers perçus.

Concernant la vente, l’agent immobilier indépendant perçoit une commission seulement lorsque le contrat définitif a été signé chez le notaire.

Les honoraires d’agence sont soumis à un barème réglementé fixé librement selon les agences et affiché clairement. Cette commission est à la charge soit de l’acquéreur soit du vendeur et devra être notifiée dans un mandat .Celle-ci varie selon les montants et les agences entre 3% et 10 % de la valeur du bien à vendre.

En tant qu’apporteur d’affaires ou mandataire, c’est-à-dire une personne qui exerce pour le compte d’une agence immobilière et qui ne possède pas de carte professionnelle, il est reversé entre 40 et 60% du montant de la commission.

L’agent immobilier salarié

Lorsqu’il est salarié, les conditions de rémunération d’un agent immobilier sont les mêmes que dans le secteur privé. Le salarié perçoit de son employeur, dans la majorité des cas une agence immobilière, un salaire fixe mensuel auquel peut venir s’ajouter en complément une commission. Cette commission est le plus souvent un intéressement au chiffre d’affaires réalisé par l’employé pour le compte de l’agence immobilière. Le salaire fixe assure alors une sécurité et une stabilité financière à l’employé.

Alors, convaincu(e) ? Si vous souhaitez devenir apporteur d’affaires pour le compte de notre agence et découvrir nos projets, rejoignez-nous.  Nous serons ravis de vous accompagner et vous former dans cette nouvelle aventure professionnelle.

,

Le marché immobilier Lor-Lux post Covid-19

Christophe Borbiconi, dirigeant de deux agences immobilières implantées en Lorraine et Luxembourg, s’est prêté au jeu d’une interview pour le Républicain Lorrain. L’occasion pour lui de livrer son ressenti quant à l’état du marché immobilier depuis le déconfinement.

Les deux mois d’inactivité forcée se sont soldés par une reprise poussive. Mais il s’agit avant tout de la finalisation des signatures amorcées avant la crise. Le Covid-19 joue les prolongations ce qui risque d’influer sur le marché. Nous nous sommes adaptés comme tout un chacun pour accueillir nos clients dans les meilleures conditions, en respectant les gestes barrières.

Il est encore tôt pour tirer des conclusions. Nous ne pouvons qu’espérer que la tendance se maintienne jusqu’à cette fin d’année où nous pourrons y voir plus clair. En tout état de cause le marché de l’immobilier frontalier reste un marché très dynamique.

Découvrez l’intégralité de l’article pour le Républicain Lorrain ici.